Madame, Monsieur, Futurs clients,
Si vous êtes aujourd’hui sur mon site internet, c’est que vous avez pour projet de vous faire accompagner dans l’écriture de votre biographie et je vous en félicite, car quel plus beau legs que celui de laisser un livre sur sa vie à ses enfants ou aux futures générations à venir, celles que vous n’aurez peut-être pas la chance de connaître. Toutefois, il est important de bien choisir votre biographe, car on pourrait comparer un peu notre travail à des séances chez un psychologue où, sans vous allonger sur un sofa, vous allez devoir néanmoins raconter le dérouler de votre existence : vos origines, l’histoire de vos parents, de leur rencontre, de votre naissance, vos premiers souvenirs, votre mariage, la naissance de vos enfants, vos joies, vos peines, vos échecs et réussites… 
En résumé, tout ce que fut votre vie jusqu’à ce jour.

Vous devez donc vous sentir en confiance avec votre biographe, afin de vous mettre à nu sans gêne ni dans la retenue, d’autant si cette décision d’écriture émane d’un besoin de vous libérer de secrets, de souffrances ou de traumatismes graves vécus, aveux parfois très difficiles à exulter face à un étranger par peur de son jugement. Aussi, pour faciliter votre décision, apprenez que je viens du monde de la presse magazine nationale, à la direction d’éditions régionales d’un très grand magazine de mode où j’écrivais déjà beaucoup d’articles. Qu’en dehors d’être un écrivain public/ biographe/storyteller/ghost writer/auteure agréée depuis une dizaine d’années, avec une trentaine d’ouvrages écrits à mon actif, j’ai également été certifiée après quatre années d’études en psychologie : psycho praticien en programmation neurolinguistique ou PNL. Connaissances qui me permettent une écoute particulière, un ressenti profond et une excellente analyse qui facilite une retranscription des histoires qui me sont racontées, juste et précise quant à la véracité des faits relatés et aux émotions éprouvées par le narrateur.
Envie d’en savoir plus ? Cliquez sur les pages suivantes !

Corinne de Crescenzo

Facebook